De retour en France et à Colmar

Publié le par Cécile et Nicolas

On vous disait que grâce aux Acacias, on s’était retrouvé en France, un peu plus tôt que prévu. Mais finalement, c’était pas plus mal, parce qu’on a découvert que les Français aussi aiment partager leur chez-eux, leur cuisine, leurs souvenirs de voyage, leur chocolat de Morteau, Pastis et querelles de voisinages. Et grâce à eux, maintenant, on sait que Gommersdorf est le village des fous sans cimetière, que Dannemarie est celui des lécheurs d’assiettes qui voisinent avec les croqueurs de neige…

 

C’est génial de se rendre compte qu'en France aussi, les gens ont envie de nous raconter leur petites histoires de tous les jours !

 

On est passé des villes en –court, aux villages de maisons en colombage, aux villes en –dorf aux villes en –heim aux villes en -ange…

 

Et entre temps, on est passé à Colmar.

Ça nous a fait un peu bizarre, parce que Colmar, c’est la ville où on habitait avant de partir en voyage. On a retrouvé notre rue des Tisserands, nos apéros d’amis et de voisins, les ragots qui continuent, les bébés qui sont nés ou qui ne vont plus tarder, les mariages qui se préparent et tout ce qui n’a pas changé…

 

Et on a aussi été raconter notre aventure aux enfants de l’association où Cécile travaillait. Là c’était vraiment génial, parce que la Turquie, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie ou la Bosnie, eux, ils connaissent déjà super bien, ce sont LEURS pays !

On vous ajouterait bien les photos qui vont avec, mais ça ne marche pas, vous patienterez encore un peu, on n'est plus à ça près...

Publié dans surlesroutes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article