Neufchâtel et les Acaciennes

Publié le par Cécile et Nicolas

Avant de quitter la Suisse, on avait rendez-vous avec une délégation exclusivement féminine des Acacias : Nelly, Séverine, Camille, Pauline, Aurélie, Lucie, Esther, Zaïa et Marie-Hélène (elle, c’est la maman de Nicolas !).

 

Les Acacias, c’est l’Institut Médico-éducatif de St Etienne. Pendant toute l’année, les jeunes de cette école ont avancé avec nous à travers tous les pays, ils ont peut-être bien dansé le flamenco, essayé des babouches, cuisiné du couscous et fabriqué des tapis turcs. On n’a pas arrêté de penser à eux parce que les petits drapeaux qui nous suivaient, accrochés à la remorque, ce sont eux qui nous les avaient offert…

 

On les a retrouvé à Neufchâtel, on leur a prêté notre appareil photo et notre plume. C’est eux qui vous racontent:

   

 

« En Suisse, on a retrouvé Cécile et Nicolas et Berzingue. Ils étaient bronzés. Quand on les avait vu la première fois, ils étaient tout blancs. Berzingue était tout abimé, tout fatigué, foutu. Au début, il était tout neuf.

 

 

On avait laissé la camionnette pour retrouver Cécile et Nicolas et quand on est retourné à la camionnette, on avait un PV, une amende de 100FR mais finalement le policier a dit que c’était gratuit. En Suisse, on ne paie pas en euros mais en francs suisses. Trois francs suisses, c’est la même chose que deux euros. Avec trois francs suisses, on peut acheter trois cartes postales.

 

 

 

 

En Suisse, on parle le Suissais.

 

On a pique-niqué devant le lac et on s’est fait attaquer par des oiseaux.

 

 

Le mot Neufchâtel, c’est difficile à retenir, ce serait plus facile Monchâtel. Ça s’appelle NeufCHATel parce qu’il y a des CHATtes, des CHATaignes et un CHATeau. On est monté en haut pour voir le château. Dans la ville, il y avait aussi des statues avec des humains et des armures. On a vu aussi qu’on peut boire du vin du « tiroir ». Et on a visité Marrakech au Maroc à Neufchâtel.

 

 

 

 

A la fin, on a fait un tour en vélo sur Berzingue ou une photo seulement pour ceux qui ne voulaient pas faire un tour.

 

On a invité Cécile et Nicolas à venir dormir chez nous, en France, près de Neufchâtel, au gîte. On a mis leurs bagages et la remorque dans la camionnette mais, eux, on les a laissé tout seuls et ils ont dû venir chez nous en vélo parce qu’il n’y avait pas assez de place dans la camionnette. Le monsieur à la douane a dit « Vous avez pas tombé la pluie sur vous ? Non ? Alors vous pouvez y aller.» Mais il n’a pas vu la remorque cachée dans la camionnette, heureusement. Alors, on est arrivé au gîte.

 

 

 

 

Au soir, on a mangé des spaghettis comme les italiens, mais on les a coupé et mangé avec une fourchette. Et on a discuté et on a dormi.

 

 Au matin, il y avait la tente fermée et plantée dans le salon, alors que nous on croyait que Cécile et Nicolas dormaient dehors. Normalement, on dort dehors avec une tente. Lucie, elle voulait retourner la tente. Mais on a entendu du bruit, en fait ils dormaient encore à l’intérieur de la tente ! C’était une jolie tente, et on a pu rentrer à l’intérieur, c’était bien dedans, c’était grand mais il faisait chaud et c’était aussi petit, parce qu’on était serré, on était à sept à l’intérieur.

 

 Après, on les a aidé à la ranger, et a ranger les sacs de couchages et à dégonfler les matelas.

   

 

Et après on a fait une boum au matin!!! » 

 C’était bien chouette ces premiers moments en France, on fait un gros bisou à tous les Acaciens, ceux avec qui on a passé ces deux jours et tous les autres qu’on reverra en juillet et qui ont préparé un grand spectacle qu’on attend déjà avec impatience…

Publié dans surlesroutes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Giulia 25/04/2009 17:53

scusate anche se è passato un anno vi volevo salutare e dire che mi mancate molto

LES ACACIENNES 21/06/2007 14:20

on a bien rigolé en Suisse. on a encore envie d'y retourner. On a bien apprécié la boom. on a bien dansé.On a visité une fromagerie. On a bien mangé au restaurant.
Ce matin on a fait le spectacle de danses et de chants de  la Méditerranée. c'était très réussi.
On vous attend à Saint Etienne.

chantal 20/06/2007 09:21

Salut les Acaciennes!Vous êtes vraiment de bonnes journalistes: je me suis bien amusée en lisant votre article car vous racontez bien les choses. Je comprends que vous ayez passé un très chouette séjour! J'aime bien les photos dans la tente. Heureusement quant même que vous n'avez pas dû dormir à 7 dedans!Comment avez-vous retrouvé vos drapeaux après 14000 km? Eux aussi tout bronzés peut-être... Ils ont tenu le coup en tout cas!Maintenant c'est nous qui attendons Cécile et Nicolas avec impatience... On a aussi commandé le soleil... avec insistance; Quel temps fait-il à Saint-Etienne?Bisous de Belgique à vous toutesChantal